Assistance Humanitaire Burkina
Bayerisches Staatswappen
Munich, la métropole au grand coeur, siège de l’AHB
Membre corporatif l’association Africa Action / Deutschland e.V.
“Quand beaucoup de petits hommes font beaucoup de petites choses dans beaucoup de petits endroits, il sont capables de changer le monde" (sagesse africaine)

 

Bienvenue sur le site de nos projets humanitaires


Projet Vitamine A

Dans le cadre des consultation itinérantes de l'antenne ophtalmologique rattachée au Centre pour Handicapés du PRAH (Projet de Réhabilitation des Aveugles et Autres Handicapés) dans le diocèse de Dièbougou au Burkina Faso au sud du Sahel, nous examinons un nombre impressionnant d'enfants et d'adolescents frappés de troubles de l'acuité visuelle. Ce diagnostic est dû, outre des anomalies de la vue non corrigées, le plus souvent à un manque d'apport en vitamine A.

Un manque de cette vitamine peut conduire à des troubles de la vision irréversibles (cornée, nerf optique, rétine), en particulier s'il survient dans la phase de développement de l'enfant. En outre, s'il est aussi à l'origine de nombreuses autres maladies, le manque de vitamine A est un phénomène typique dans toute la région du Sahel.

Or, c'est précisément dans cette région que la production fruits et légumes riches en vitamine A en quantité suffisante n'est pas donnée. Afin de détecter un manque de vitamine A le plus tôt possible, nous avons entamé notre programme d'analyse ophtalmologique en milieu scolaire dés 2004 dans les écoles primaires.

Ce sont particulièrement les enfants des classes de 11e / Cours Préparatoire 2 (CP2) qui sont l'objet de notre attention. Notre programme s'appuie sur trois (3) piliers : Examen des yeux (microscope à lampe à fente, ophtalmoscope, examen de l'acuité visuelle), prophylaxie grâce à la vitamine A et enfin, information et sensibilisation.

Lors des examens dans les écoles, l'antenne ophtalmologique mobile nous est une aide indispensable. Les enfants frappés de troubles de l'acuité visuelle, de maladies ophtalmologiques aigues ou chroniques de même que ceux souffrant de pathologies non identifiées sont adressés à l'antenne ophtalmologique fixe.

À l'issue de ces examens, tous les enfants de l'école reçoivent des capsules de vitamine A dosées à 200.000 unités, soit le besoin en apport annuel en vitamine A, stockée dans le foie.

Après l'absorption de la vitamine A les élèves, les enseignants et le personnel social des écoles assistent à une réunion de sensibilisation au problème de la vitamine A.

Chaque année, l'apport nécessaire en vitamine A est ainsi administré aux plus de 4.500 élèves des 11 écoles primaires à Diébougou dans le cadre de ce programme.

L'examen ophtalmologique au moyen d'un microscope à lampe à fente et de l'ophtalmoscope peut également être effectué dans les locaux des écoles ne disposant pas de courant électrique.

À l'avenir, et à la demande de beaucoup de chefs d'établissement scolaires, notre but est d'étendre le projet à d'autres écoles situées dans la province de Bourougiba (environ 850.000 habitants), jusqu'à ce que dans quelques années, le projet de prophylaxie par la vitamine A que l'état vient de lancer soit parvenu jusqu'aux écoles des régions rurales les plus reculées.

 

Vers le haut

 

© 2009 | Mentions légales | Intimité | Plan du site

Sommaire


Staatswappen Burkina Faso


Burkina Faso

"Le pays de l’homme intègre"

francais
allemand allemand