Assistance Humanitaire Burkina
Bayerisches Staatswappen
Munich, la métropole au grand coeur, siège de l’AHB
Membre corporatif l’association Africa Action / Deutschland e.V.
“Quand beaucoup de petits hommes font beaucoup de petites choses dans beaucoup de petits endroits, il sont capables de changer le monde" (sagesse africaine)

 

Bienvenue sur le site de nos projets humanitaires


De la lumière pour les écoliers

En Afrique, l'instruction est aussi une question de lumière. Or l'augmentation au niveau mondial des prix des matières premières, en particulier de celui des combustibles, a également atteint le Burkina Faso. Cela concerne non seulement le prix de l'essence et du diesel, mais aussi le prix de l'huile indispensables aux lampes à pétrole.

Beaucoup de familles ne peuvent plus payer le combustible nécessaire pour leurs lampes à pétrole. Or celles-ci sont le seul moyen d'éclairer l'obscurité de leurs cases sans fenêtres.

Le pétrole - indexé 33 sur l'échelle des produits dangereux – s’étant révélé néfaste pour la santé en raison de la suie graisseuse qu'il émet et en sus dangereux pour l'environnement, n'est aujourd'hui plus de mise du point de vue écologique. Pour les 50% d'une population qui vit au dessous du seuil de pauvreté absolue, le pourcentage étant encore plus élevé dans les régions reculées, le courant électrique est purement et simplement inabordable. (La banque mondiale ayant défini un seuil de pauvreté absolue au regard d'un pouvoir d'achat basé sur la parité d'un revenu de 1 US dollar / Jour.)

Du reste, seulement 5% de la population utilise l'électricité dans son foyer! Les lampes de poche ne sont pas non plus une solution de rechange: les piles sont chères, et en l'absence d'un système organisé de ramassage des déchets, leur nombre susciterait un problème de pollution en métaux lourds insurmontable.

Comment à la tombée du jour les écoliers peuvent-ils faire leurs devoirs dans de telles
conditions? L'énergie solaire est ici une alternative qui a tout son sens.

Il est certain qu'en raison de la situation économique du Burkina Faso, l'équipement du pays entier avec ce type d'énergie renouvelable n'est pas encore réalisable. Toutefois, ici aussi nous sommes en mesure d'apporter des solutions ponctuelles.

C'est ainsi qu'en 2007, dans le cadre de notre programme de scolarisation, nous avons lancé une étude empirique avec des lampes à capteurs solaires. Ces lampes ont d'abord été distribuées à quelques écoliers à titre expérimental. Grâce à de petits panneaux solaires, la batterie intégrée dans la lampe est rechargée. Les écoliers se sont montrés ravis de leur "lampe à soleil" dont le maniement ne leur a posé aucun problème.

Depuis lors, nous avons distribué une quinzaine d'équipements. Les lampes à capteurs solaires sont très certainement une pièce à conviction de plus dans notre géo écologie si souvent citée en exemple. Nous sommes de l'avis, qu'il est tout a fait indiqué de songer à un approvisionnement en la matière, au regard du nombre croissant de projets de scolarisation dans les régions les plus démunies du globe - ceci d'autant plus que là bas le système scolaire, s'il offre les avantages d'une activité quotidienne, implique également pour les écoliers d’avoir des devoirs à faire le soir.

 

Renseignements et centrale d'approvisionnement:
Sewa - Sonnenenergie für Westafrika e.V.
www.solar-afrika.de

M. Lassina APEES, Ouagadougou 04, BP 0144, Burkina Faso

 

Vers le haut

 

© 2009 | Mentions légales | Intimité | Plan du site

Sommaire


Staatswappen Burkina Faso


Burkina Faso

"Le pays de l’homme intègre"

francais
allemand allemand